Canti di a Terra

Rencontre audacieuse entre polyphonies corses et musiques persane et baroque

« Lors de notre première rencontre avec les chanteurs de Barbara Furtuna, au cœur des montagnes et des vallées corses, nous avons été saisis par les harmonies célestes et la liberté qui se dégageaient de leur interprétation. La profondeur de ces chants, leur souplesse rythmique, leurs contours mélodiques, leurs modes non tempérés, leurs ornementations… Nous retrouvions une résonance, une familiarité – comme si nous étions de là. Ce terreau commun avait le pouvoir de faire germer une collaboration. Plus tard, nous avons réalisé qu’en dépit de nos cultures et parcours différents, Barbara Furtuna porte une philosophie qui rejoint profondément les aspirations artistiques de Constantinople : maîtriser l’héritage passé tout en explorant de nouvelles voies… Aujourd’hui, le plaisir de nous retrouver, de jouer et de nous comprendre à demi-mots est renouvelé à chaque concert. C’est un curieux mélange que Canti di a Terra propose : solennel et brillant, feutré et complice. De ces moments uniques, nous sortons grandis. »

Kiya Tabassian, directeur artistique de Constantinople

Créée à Montréal en 2008, la création Canti di a Terra, unissant l’ensemble Constantinople et le quatuor vocal corse Barbara Furtuna, a depuis traversé le monde avec des dizaines de représentations. Une douce façon de célébrer les rencontres renouvelées et les métissages porteurs d’inspiration…

Cette alliance des plus audacieuses puise dans deux terroirs, deux sources vivantes, que la géographie oppose. D’une part, la beauté insulaire corse, entre terre, ciel et mer, austère et puissante, s’incarnant dans des chants polyphoniques tour à tour mélancoliques et festifs ; d’autre part, le raffinement de la tradition musicale et poétique persane qui a dicté à l’Orient ses lois magiques.

Le dénominateur commun de ces musiques est certes leur expression modale, mais c’est bien davantage leur langage éminemment contemporain qu’ont souhaité faire se rencontrer le quatuor vocal et le trio montréalais. « Déjouer les pièges de la juxtaposition(…), aller ailleurs par l’écoute et la compréhension de l’Autre (…), faire naître une fresque que l’on regarde comme une œuvre unique », telle est l’ambition poursuivie par ces artistes explorateurs, habités par un incontestable sens de l’harmonie.

De cette entente mûrie au fil des ans sont nés des chants sacrés et profanes magnifiquement accompagnés, des lamentes et folias revivifiés, ainsi que des créations communes. Profonde et vibrante, la musique sort ici des entrailles de la terre…

Photos

Vidéos