Et je reverrai cette ville étrange…

Ce concert est le fruit d’un travail de recherche et création de longue haleine au sein du projet «Sound of Montreal» initié par Sandeep Bhagwati. Ce projet a impliqué des musiciens virtuoses de plusieurs traditions musicales, tous vivant à Montréal, afin d’arriver à créer un portrait sonore de la métropole qui reflète sa diversité. L’exploration de ce territoire musical et sonore a débuté en septembre 2014. Au cours de plusieurs sessions de travail collectif, les musiciens, guidés par Sandeep Bhagwati et Kiya Tabassian, se sont appliqués à trouver un langage commun. Ils ont ainsi pu donner naissance à une musique aux reflets multiples, à la fois écrite et improvisée, vocale, instrumentale et électronique.

Le concert s’articule autour d’une pièce de Claude Vivier, Et je reverrai cette ville étrange. Cette œuvre, commandée et créée en 1981 par l’ensemble torontois Arraymusic, a été composée dans l’esprit des voyages de Marco Polo et suggère l’idée d’un ailleurs, d’une ville lointaine qu’on entrevoit à mi-chemin entre le rêve et la réalité, entre le passé et le présent.

Les mouvements de l’œuvre seront joués en alternance avec des interludes improvisés en solo ainsi qu’avec des pièces collectives développées à partir de mélodies, de partitions et de concepts originaux amenés par Didem Basar, Gabriel Dharmoo, Shawn Mativetsky, Kiya Tabassian et Sandeep Bhagwati, auxquels ont contribué les autres membres de l’ensemble par l’apport d’idées nouvelles. Par ailleurs, on retrouvera l’idée de la Ville Étrange dans la Soutoukoun, pièce traditionnelle des Griots du Sénégal et chantée ici par Zal Sissokho. On y raconte l’histoire d’une ville légendaire, gardienne des secrets réservés aux initiés et dépositaire de la mémoire collective de l’empire mandingue.

Photos

Vidéos