Irasema Terrazas

Chant

IRASEMA TERRAZAS © Carlos Somonte

Reconnue comme une chanteuse à la brillante trajectoire sur sa terre natale, Irasema Terrazas a bénéficié au cours de la saison 2007/2008 de la bourse nationale du Mexique (Fonds national pour la culture et les arts) pour développer sa carrière.

La soprano a interprété des rôles traditionnels à l’opéra, tant avec l’Opéra national qu’avec des compagnies indépendantes. Tour à tour, elle a incarné les personnages de Adina, Marina, Adele, Susanna, Euridice, Micaela, Musetta, Venere, Giulia, Madeline, Flor, Silvia, Maria, Pamina, Amy, Leïla, Arianna, Amore, Karolka, Inés de Medina, Eleonora, Estela, Paulina. Elle s’est également investie dans une mise en scène de la Tetralogie de Wagner en assumant les rôles de Freia, Helmwige, Waldvogel et Woglinde ; Der Ring des Nibelungen a été présenté pour la toute première fois à Mexico au Bellas Artes Opera House dans le cadre du Mexico City Historic Centre.

Irasema a chanté avec plusieurs orchestre de renom les pièces de Bach, Pergolesi, Vivaldi, Mozart, Händel, Beethoven, Grieg, Mahler, Barber, Sibelius, Paray ou encore Carl Orff. Elle a interprété nombre de pièces baroques de Nouvelle Espagne, dont certaines étaient présentées publiquement pour la toute première fois. Elle a également été invitée par le Chicago Sinfonietta et le Kammerensemble modern der Deutschen Oper Berlin.

Depuis 1998, elle a poussé plus loin sa pratique de chant en s’investissant dans diverses productions de l’OCESA/Theatre Division, tels que Master Class, Le Fantôme de l’opéra, Les Misérables, Peter Pan et Les Monologues du Vagin.

Elle a reçu bien des awards, parmi lesquels la reconnaissance par l’Union des critiques et journalistes de musique et théâtre de sa carrière éclectique et solide, les concours « Carlo Morelli » et « Francisco Araiza », le prix du cercle des journalistes de théâtre et la médaille Gabino Barreda de l’Université autonome de Mexico.

Elle a aussi obtenu une première bourse d’étude de la fondation SIVAM pour participer à des ateliers d’opéra lyrique. La seconde lui a été remise par l’organisation suisse ESKAS et le Mexican Foreign Office afin de lui permettre de poursuivre ses études au Schola Cantorum Basiliensis en Suisse.