Souvent qualifiée de « révolutionnaire musicale », Lori Freedman est reconnue mondialement parmi les interprètes les plus créatives et provocantes. Active en musiques contemporaine, improvisée et électroacoustique, elle collabore régulièrement avec des artistes des mondes de la danse, du théâtre et des arts visuels.

Plus de 45 compositeurs lui ont écrit des solos de clarinette basse. On peut l’entendre sur vingt-huit disques, dont Bridge (CQB 0909) en performance solo comme interprète, improvisatrice et compositrice ; Plumb avec le tromboniste Scott Thompson (Barnyard Records) ; 3, constitué de trios montréalais (Ambiances Magnétiques) ; À un moment donné dans des improvisations solos (Ambiances magnétiques — finaliste au prix Opus du disque de musique actuelle de l’année en 2003) ; Huskless, enregistré en concert (Artifact Music — finaliste au prix Prairie Music du meilleur enregistrement de musique classique en 2000) ; Dix situations précaires avec James Darling, Gabriel Dionne et Diane Labrosse ; etc.

En 1998, Lori recevait le prestigieux prix Freddie Stone pour « avoir fait preuve d’un leadership, d’une intégrité et d’une excellence remarquables en musique contemporaine et en jazz ». De plus, elle a été trois fois finaliste aux National Jazz Awards dans la catégorie « Clarinettiste de l’année » (2003, 2004 et 2006).

Depuis 1981, elle a collaboré avec une brochette éclectique de musiciens, dont les Canadiens John Oswald, Ana Sokolović, Bernard Falaise, Martin Tétreault, Jean Derome, René Lussier et Diane Labrosse. Sur la scène internationale, elle a travaillé avec Toru Takemitsu, Iva Bittova, Helmut Lachenmann, Joëlle Léandre, Mauricio Kagel, Steve Lacy, George Lewis, Frances Marie Uitti, Misha Mengelberg, Evan Parker, Mark Dresser, Susie Ibarra, Fred Frith, Ab Baars, Joe McPhee et Barry Guy.

En solo, elle a donné plusieurs prestations d’envergure à travers le monde (Toronto, Paris, Zagreb, Bucarest, Vienne, Budapest, Vancouver, Rotterdam, etc. Parmi ses ensembles, on retrouve Transmission (SoundaXis 08), Lines of Descent de Queen Mab Trio (tournée européenne et nord-américaine de 30 villes), un duo avec Frances-Marie Uitti (La Tourette 07, SoundaXis 08) et le Joëlle Léandre Quintet (tournée française, 07).

Dans la presse :

« Freedman […] sait captiver un auditoire, en nous maintenant toujours sur la brèche et en allant pétrir en notre for intérieur des ressources d’écoute inexplorées.» – Catherine Perrey, Ici Montréal

« Clarinette virtuose, elle est d’une créativité sans cesse renouvelée… Profondément original. » – Gabriel Bélanger, All Music Guide

« Lori Freedman is the best thing that ever happened to New Music. It is a fantastic playing by a fantastic musician. Lori Freedman now owns my concerto. » – John Corigliano, composer, New York City

“Clarinet never sounded so human-wildly curious, deeply soulful, swooping, swooning naked intimacy” – Juan Rodriguez, The Montreal Gazette

» … a magnificent improvising chamber trio [Queen Mab Trio] of the highest order » – Brad Winter, Cadence Magazine

« … buck naked… relentlessly calling for attention… there is a swing and a tenderness in her playing… » – François Couture, All Music Guide

 

 

Top
X