Rosario Guerrero dit « La Tremendita » est née en 1984 à Triana, un quartier de Séville que l’on considère comme le berceau du flamenco. Issue d’une famille d’artistes qui ont laissé une profonde empreinte dans l’histoire de ce style musical (son père est José El Tremendo et ses grand-mères sont Enriqueta La Pescaera et La Gandinga de Trianaqui), cette chanteuse monte sur scène pour la première fois à l’âge de cinq ans et fait ses premiers pas en solo en 1993 aux côtés de Manuel Herrera.

Rosario a remporté de nombreux prix comme le Soleá de Triana en 1999, le Youth Award au Festival Antonio Mairena en 2002 et le National Manolo Caracol Award au XVIIe Concours National de Flamenco à Cordoue en 2004. Finaliste en 2002 et en 2003 du concours Cante de las Minas, elle a reçu une bourse de la Fondation Cristina Heeren à l’issue de ces deux éditions. Elle s’est produite aux côtés d’artistes comme Belén Maya, El Pele, Carmes Linares, Fernando Terremoto, Agujeta, Aurora Vargas et Miguel Poveda. Elle a également fait partie de l’équipe de professeurs choisie par le Département de la Culture du Gouvernement Régional d’Andalousie pour animer des ateliers de flamenco à la Havane en 2006. A Tiempo est son premier album, un recueil de chansons et d’airs populaires dans lequel le flamenco se nourrit du passé tout en étant réinventé par cette grande artiste.

Top
X