On parle de nous

2021

“Le jeu d’ensemble est équilibré, les voix et les instruments se répondent très bien, l’énergie est palpable et la passion est évidente.“.
Lisez la critique de Martin Prevost dans Pieuvre à propos du concert “Barbara Strozzi: Des pleurs et des larmes” en clôture du Festival des Musiciens du Monde.

This was a thoroughly illuminating recital. The music was interesting and varied, and Constantinople’s focus and synergy were quite remarkable“.
Lisez la critique de concert de Maggie Lu dans Vancouver Classical Music à propos de la création Dimitrie Cantemir (1673-1723) – Le prince compositeur (en anglais).

Lisez l’article de Jan Venclik dans Opera+ à propos de la nouvelle création de Constantinople inspirée de Krystof Harant, en collaboration avec l’ensemble vocal Capella Mariana (en Tchèque).

2020

Des témoignages d’aînés transformés en création culturelle“: Kiya Tabassian et Hélène Dorion discutent de l’oeuvre Le temps des forêts avec Michel Désautels.
Découvrez le reportage sur “Désautels le Dimanche” sur Ici-Première Radio-Canada.

La croisée des mondes.
Lisez l’article dans La Presse sur les concerts du Centre des Musiciens du Monde.

La pandémie agit comme un révélateur parfois dramatique de la façon dont on traite nos aînés. Kiya Tabassian, de l’ensemble Constantinople, la soprano Suzie LeBlanc et la poète Hélène Dorion posent aussi un regard, poétique celui-là, sur la richesse de leurs expériences humaines dans une œuvre musicale intitulée Le temps des forêts, construite à partir d’histoires recueillies en CHSLD.
Lisez l’article d’Alexandre Vigneault sur La Presse.

Kiya Tabassian et Suzie LeBlanc discutent la création Le temps des forêts avec Catherine Perrin.
Écoutez l’entrevue sur ‘Du côté de chez Catherine’ sur Ici-Première Radio-Canada.

Issu d’une multitude de témoignages, exprimé par les mélodies métissées de Kiya Tabassian et de ses musicien·nes, porté par deux voix alternées, celle de la poétesse Hélène Dorion et celle de la cantatrice Suzie Leblanc, ce concert-spectacle de l’ensemble Constantinople, d’une prégnante beauté, est également d’une surprenante unité de ton.
Lisez l’article de Marie-Christiane Hellot sur Le temps des forêts dans JEU, Revue de théâtre.

Constantinople et Ablaye Cissoko chantent le dialogue des cultures mandingue et persane.
Lisez l’article de B G Diop à propos de la tournée de Traversées au Sénégal dans Le Quotidien.

Écoutez l’entrevue de Kiya Tabassian pour la station Néo-Zélandaise RNZ (en anglais).

Lisez l’article de Namrate Kale pour RadioandMusic à propos du concert de Kiya Tabassian et Charbel Rouhana à Udaipur (en anglais).

Lisez l’article de Angel Romero à propos du Jeonju International Sort Festival 2020, auquel Constantinople a participé (en anglais).

Each musical texture makes its mark: a plucked or bowed note on the viola da gamba, a delicate phrase on the setar.
Lisez la critique du concert Ciel de la Syrie par Simon Broughton pour Songlines (en anglais).

A Filetta de la Corse vers le Monde.
Lisez l’article de Michele Manzotti dans La Nazione à propos de la création Clair-obscur (en italien).

2019

Sensibilité, poésie et dépaysement sont au rendez-vous avec cette musique très élaborée aux superbes sonorités.
Lisez la critique du concert Traversées de Fred Hamelin pour Zicazine.

On embarque avec délice à bord de ce vaisseau musical et enchanteur.
Lisez la critique de Traversées par B. Jean pour Elektrik Bamboo.

Traversées, fruit d’un mariage très inspiré entre les sons cristallins de l’instrument mythique de l’Afrique, la kora et les sons envoûtants des sétar, tombak et viole de gambe.
Lisez les mots de Hassan Laghcha dans La Scena Musicale, article qui traite du festival Nuits d’Afrique 2019.

De lumineuses perspectives pour le monde actuel.
Lisez l’article dans Le Petit Journal à propos de Kiya Tabassian, artiste invité du Festival de Conques.

Rencontres plurielles, musiques migrantes.
Lisez l’article sur le concert Ciel de l’Inde.

Les apéritifs musicaux du généreux Kiya Tabassian.
Lisez l’article sur les concerts intimistes au Festival de Conques.

Un échange avec Kiya Tabassian, directeur artistique de l’ensemble Constantinople et artiste associé à la programmation des concerts, ouvert à tous.
Lisez le texte de La Dépêche sur les apéritifs musicaux présentés par Kiya Tabassian au Festival de Conques.

Une musique d’ici parfaitement dépaysante, et métissée à souhait.
Lisez la critique d’album de …Cette Ville Étrange, par Réjean Beaucage pour Voir.

Ses histoires, il les transmet comme des enseignements à son public, des devises.
Lisez l’article de Léa Giandomenico sur Ablaye Cissoko et la création Traversées dans L’Express.

Le résultat est une musique rythmée, empreinte d’influences diverses et riches des territoires traversés.
Lisez la critique du concert Horizons Lointains par Samuel Lopes pour La Source.

A sold-out crowd gave Kayhan Kalhor and his protege Kiya Tabassian a standing ovation before the show began -they knew they’d be witness to history.
Lisez la critique du concert Ciel de l’Iran par Delarue pour New York Music Daily (en anglais).

Musicians of the group brought to our attention instruments that were largely unfamiliar to our eyes and ears, while the singing and storytelling of Ghalia Benali immersed the audience in the deeply rapturous poems of the enduringly popular 13th-century Persian poet, Rumi.
Lisez la critique du concert Sur les traces de Rumi par Morgan Luethe pour le blog du Edmonton Chamber Music Society (en anglais).

Although many of the pieces to be performed here are from the “Metamorfosi” album, the live versions will likely vary from those on the CD.
Lisez l’article de Beth Wood dans The San Diego Union Tribune (en anglais).

“Kiya Tabassian, artistic director of Constantinople, has set Rumi’s work to music, in collaboration with Benali.”
Lisez l’article de John Goodman à propos du concert Sur les traces de Rumi dans North Shore News (en anglais).

Cissoko comes from a West African griot family, but in this formation the remaining musicians become honorary griots.
Lisez la critique de Traversées par Simon Broughton dans Songlines (en anglais).

Lisez l’article de Rolf App dans Tagblatt à propos de la création Ciel de l’Iran (en allemand).

Lisez l’article dans Die Ostschweiz à propos de la création Ciel de l’Iran (en allemand).

2018

Utilisant différentes tailles de flûtes au gré des morceaux qu’il nous a joué, ce maître nous a fait voyager au travers de son univers.
Lisez l’article de Hortense Leclercq-Olhagaray dans Le Polyscope à propos de la création Ciel de l’Inde.

Chansons, ballades, mélodies épurées et intimes installent une douceur de jardin, partagée des palais de Perse aux rives du fleuve Sénégal.
Lisez l’article de Pierre David dans Culture 31 à propos de la création Jardins Migrateurs.

Entre le trio Constantinople et Ablaye, nous assistons à la rencontre simple des cordes et des voix qui rappellent aux sources la beauté d’être…
Lisez l’article dans Brest Culture à propos de la création Jardins Migrateurs.

C’est à croire que les mélodies et l’oralité viennent autant de la terre, de l’eau et de l’air que du coeur des hommes.
Lisez l’article dans Le Télégramme à propos de la création Jardins Migrateurs.

Le Domaine Besson de Givry a été l’écrin d’un authentique moment de grâce, avec le concert d’Ablaye Cissoko et de l’Ensemble Constantinople, à l’issue du quel le public a applaudi debout, un long moment.
Lisez l’article de Samuel Bon dans Info-Châlon à propos du concert Jardins Migrateurs au festival Musicaves à Givry.

L’alchimie des Rencontres Musicales.
Lisez l’article dans La Dépêche qui traite de la participation de Kiya Tabassian au Festival de Conques en tant qu’artiste associé.

L’auditoire d’un soir a pu assister à une rencontre simple de cordes et de voix, qui rappellent avec sensibilité et esthétisme aux sources de la beauté d’être.
Lisez l’article d’Emmanuel Mère dans le Journal de Saône-et-Loire à propos du concert Jardins Migrateurs au festival Musicaves à Givry.

Lisez l’article de Rui Dos Santos avec Anne Pinson et Kiya Tabassian dans Centre Presse Aveyron à propos du Festival de Conques.

Ce dialogue artistique ne se focalisera pas sur le désastre que connaît cette région du monde, mais rendra plutôt hommage au brassage de cultures qui y existait, à ces hommes et femmes qui ont bâti ce pays magnifique, « sous un ciel rempli d’étoiles ».
Lisez l’article dans Millavois à propos du concert Ciel de la Syrie à l’Abbaye de Sylvanès.

Pour «4 ciels, 4 saisons», le groupe a fait appel à quatre musiciens internationaux.
Lisez l’article de Laurie Humbert dans L’Express sur la série de concerts 4 ciels, 4 saisons.

Lisez l’article dans La Dépêche à propos de la participation de Constantinople au festival de Conques.

Mélange des cultures musicales.
Lisez l’article de Erick Rémy dans Metro à propos de la création Jardins Migrateurs.

Écoutez l’entrevue d’Ablaye Cissoko sur la radio CKVL lors de son passage à Montréal.

Une rencontre élégante, poétique et fusionnelle entre voix et cordes mandingues et persanes.
Lisez l’article dans Toulouse Blog à propos de la création Jardins Migrateurs.

One of the things that captivated me about Iranian music is its improvisatory nature, its lyricism, its poetry and the very complicated and elaborate musical structure.
Lisez l’article sur Ciel de l’Iran de Dinesh Kumar Maganathan pour The Star (en anglais).

In this kind of encounter, I like that each side keeps their identity.
Lisez l’entrevue de Kiya Tabassian avec Matilda Marseillaise à propos du concert Jardins Migrateurs au WOMADelaide (en anglais).

Lisez l’article sur Jardins Migrateurs dans The Whole Note (page 27, en anglais).

A delight of Womad is the discovery of new musics and bands. This year it was Constantinople and Ablaye Cissoko.
Lisez l’article de Junior Wells dans The Afterword sur la participation de Constantinople et Ablaye Cissoko au Womadelaide 2018 (en anglais).

Lisez l’article sur le Euskal Barrokensemble dans Deutschland Funk Kultur (en allemand).

Lisez l’article de Frank Kuznick  sur Kiya Tabassian dans Hospodarske Noviny (en tchèque).

Lisez l’article de Nadia Azam pour Malaysiakini à propos de la création Ciel de l’Iran (en malais).

Lisez l’article de Ülle Baum dans Estonian Life à propos de la création Ciel de l’Estonie, duo entre Kiya Tabassian et Maarja Nuut (en estonien).

2017

Au-delà des différences culturelles.
Lisez l’article de Yves Bernard dans Le Devoir à propos de la création Dalla Porta d’Oriente.

L’ensemble montréalais Constantinople poursuit son périple musical dans une Méditerranée aussi bien rêvée qu’historique avec son 15e album : Passages.
Lisez la critique de l’album Passages par Frederic Cardin pour Ici Musique.

Les morceaux présentés hier étaient regroupés en quatre catégories aux frontières plus ou moins étanches. Il y avait des chants sacrés, des chants d’amour, des chants célébrant les plaisirs de la vie et des chants de résistance.
Lisez la critique du concert La rose aux 13 pétales de Benoit Bergeron pour Rreverb.

Le jeu est intense et passionné, le timbre des différents instruments s’agence plutôt bien.
Lisez la critique du concert Ciel de la Syrie de Benoit Bergeron pour Rreverb.

“En plus de sa mission artistique, qui est de créer un incubateur de l’innovation, le Centre mise également sur son volet social.”
Lisez l’article de Yves Bernard dans Le Devoir pour l’ouverture du Centre des Musiciens du Monde.

Le pouvoir magique de la musique sur les aînés.
Lisez l’article de Caroline Montpetit dans Le Devoir sur le travail musical de Kiya Tabassian dans les CHSLD en collaboration avec la SAMS.

(Suzie) LeBlanc was an appealing if not overpowering, voice and presence.
Lisez l’article de Sean Piccoli dans New York Classical Reviews à propos du concert Metamorfosi (en anglais).

“East and West came together in perfect harmony with the musical ensemble, Constantinople.”
Lisez l’article de Mary McCown dans The Chronicle Telegraph à propos de la création Dalla Porta d’Oriente (en anglais).

Lisez l’entrevue de Tara Shaskey avec Kiya Tabassian pour Stuff à propos de la création Jardins Migrateurs (en anglais).

The intrepid and ever-curious Montreal-based ensemble presents Metamorfosi: Baroque Impressions.
Lisez l’article de Broadway World sur la création Metamorfosi (en anglais).

“Constantinople concert series searches for musical inspiration under different skies.”
Lisez l’article de Peter Hobb dans Artsfile à propos de 4 ciels, 4 saisons de Constantinople (en anglais).

Un endroit pour apprendre les musiques du monde à Montréal.
Écoutez l’entrevue de Catherine Perrin avec Kiya Tabassian et Zal Sissokho sur l’ouverture du Centre des Musiciens du Monde lors de l’émission Médium Large sur Ici-Première.

Samedi, Le maître du oud du Liban, Charbel Rouhana, s’arrête en compagnie de son comparse iranien, Kiya Tabassian.
Lisez l’article de Anne-Josée Cameron pour Radio-Canada sur la programmation de l’Internationale des Musiques Sacrées de Québec, avec le Duo Charbel Rouhana-Kiya Tabassian.

Unlike so many “global fusion” projects, Jardins Migrateurs stakes out truly new territory.
Lisez la critique de l’album Jardins Migrateurs par Michael Stone pour Rootsworld (en anglais).

Beasley’s natural talent for storytelling along with the sound of authentic medieval musical instruments transported the audience into another time, another place.
Lisez l’article de Mary McCown dans The Chronicle Herald Quebec à propos du concert Dalla Porta d’Oriente (en anglais).

2016

Un spectacle empreint de la poésie de Sultan Shah Khatayi, le roi-poète du XVIe siècle.
Lisez l’article de Yves Bernard dans Le Devoir à propos de la création Lettres d’un Ashiq.

Trois instruments à cordes, trois époques, trois civilisations.
Lisez l’article de Gérard Poitou dans Magcentre à propos de la création Jardins Migrateurs.

Pour le début de sa 15e saison, Constantinople s’aventure sur les pistes siciliennes en s’associant à la chanteuse multi-instrumentiste Matilde Politi pour la création d’Île des trois mers.
Lisez l’article de Yves Bernard dans Le Devoir à propos de la création Ile des Trois Mers.

C’est en écoutant ‘Jardins Migrateurs’ qu’il devient inévitable de penser que tous les humains de la Terre ont en eux le potentiel de bien s’entendre avec chacune des autres cultures, de goûter les saveurs locales, de présenter son propre héritage, sans perdre son identité.”
Lisez la critique de Jardins Migrateurs par Nicolas Pelletier dans Rreverb.

Le titre A l’écoute du moro donne le ton de l’album : voix puissante accompagnée des instruments du Nord et du Sud.
Lisez la critique de l’album Jardins Migrateurs dans Touki Montreal.

Après les voies de l’Anatolie et de l’Afrique de l’Ouest, les Montréalais de Constantinople se lancent vers celles de l’Europe avec Belem.
Lisez l’article de Yves Bernard dans Le Devoir à propos de la création Horizons Lointains.

Les jardins sont notre mémoire. Je cueille dans celui d’Ablaye, il puise dans le mien.
Lisez l’article de Yves Bernard dans Le Devoir à propos de la création Jardins Migrateurs.

“Le résultat est un message d’amour pour le métissage des cultures, pour un dialogue fécond entre les traditions.”
Lisez la critique de l’album Passages par Frédéric Cardin pour Ici-Musique.

The kora and setar sit perfectly well together, each played with great virtuosity and without unnecessary ostentation.
Lisez la critique de l’album Jardins Migrateurs par Martin Sinnock pour Songlines (en anglais).

The key element here is the intense musical dialogue that manages to create a very solid, convincing musical space thanks to perfect rhythmic coordination.
Lisez la critique de l’album Passages par Francesco Martinelli pour Songlines (en anglais).

The ensemble consisted of a beautifully balanced mix of instrumental timbres.
Lisez l’Article de Elaine Schmidt pour le Milwaukee Journal Sentinel sur la création Chemins au sommet (en anglais).

Musique transcendantale.
Lisez l’article de Modesto A. Tuñón dans La Estrella de Panama à propos de la création Jardins Migrateurs (en espagnol).

2015

Migrateur, céleste, bienfaiteur, les jardins que cultivent Ablaye Cissoko et l’ensemble Constantinople sont une recherche d’harmonie entre les mondes.
Lisez la critique de l’album Jardins Migrateurs par Caroline Trouillet pour Africultures.

Lorsque le voyage musical suit la route d’un voyage véritable, la destination nous ouvre les yeux et les oreilles sur les merveilles du monde.
Lisez l’article de Karina Romdane pour l’Italie à Paris à propos de la création Les voyages musicaux de Marco Polo.

Jetant un pont entre l’Afrique et l’Iran, Ablaye Cissoko s’est allié au trio Constantinople pour sortir l’album “Jardins migrateurs”.
Lisez l’entrevue de Katia Touré avec Ablaye Cissoko dans Le Point pour la sortie de l’album Jardins Migrateurs.

“Son goût pour les métissages temporels et géographiques s’inscrit naturellement dans tout ce qu’il créé et confère à son travail une universalité indéniable.”
Lisez le portrait de Kiya Tabassian par Réjean Beaucage pour La Scena Musicale.

Corsican polyphony, traditional Persian music, contemporary and Baroque stylings.
Lisez l’Article de Ross Boissoneau dans MyNorth à propos de la création Canti di a Terra.

It was a mesmerizing, haunting performance — a mystical Persian mosaic of dance styles, ideas, murals and music.
Lisez l’article de Kelsey Power à propos de la création Sunya (en anglais).

Lisez l’article de Yves Bernard dans Le Devoir à propos du concert La Porte d’Or.

Commandes de l’OSM, des pièces pour soprano et orchestre de Kiya Tabassian seront créées sous la direction de Kent Nagano lors de trois concerts à la Maison symphonique.
Lisez l’article de Claude Gingras pour La Presse à propos des représentations de pièces de Kiya Tabassian commandées par l’OSM.

An openness to working on very different kinds of music combined with an ability to adapt quickly to new ideas and new musical systems.”
Lisez l’article de Stephan Bonfield à propos des résidences artistiques au Banff Centre dans le Calgary Herald (en anglais).

World music and world dance meet multimedia.
Lisez le paragraphe sur Sunya écrit par Janet Smith pour The Georgia Straight (en anglais).

Hands of the sacred.
Lisez l’article de Michael Lee dans The Coast à propos de la performance des frères Tabassian avec Kayhan Kalhor.

Lisez l’article du ministère de la culture Mexicain à propos de la création Jardins Migrateurs (en espagnol).

Lisez l’article de May Menassa dans An-Nahar à propos de la création Passages (en arabe).

2014

Constantinople fait une musique du monde, une musique d’un autre monde, comme une rencontre improbable qui aurait lieu dans des temps et des terres oubliés.
Lisez l’article de Marie-Hélène Alarie dans Le Devoir à propos de Constantinople.

Leur quatorzième album, Metamorfosi – Impressions baroques, plonge dans un répertoire italien méconnu des débuts de la période baroque.
Lisez l’article de Caroline Rodgers sur la création et le disque Metamorfosi pour La Presse.

Il faut voir Les voyages musicaux de Marco Polo non pas comme une tentative de reconstitution historique, mais plutôt comme une œuvre originale et poétique.
Lisez l’article de Richard Boisvert dans Le Soleil à propos de la création Les voyages musicaux de Marco Polo.

The Montreal-based Constantinople return to the North Shore this weekend, bringing with them a wealth of musical skills that combine traditional Persian culture with modern sensibilities.
Lisez l’article de Liann Shannon pour North Shore News à propos de la création Chemins au sommet (en anglais).

Kora, sétar, viole de gambe, tombak et percussions, tant d’instruments étonnants qui viendront émerveiller le public et sublimer les voix d’Ablaye et de Kiya Tabassian.
Lisez l’article dans Ouest France à propos de la création Jardins Migrateurs.

Poésie vocale, avec la sublime voix de Suzie LeBlanc qui a bercé, charmé, apaisé et ébloui le public.
Lisez l’article de Jean-Marc Gaudreau dans Québec Info Musique à propos de la création Metamorfosi.

La musique voyageuse des frères Tabassian.
Lisez l’article de Alain Brunet dans La Presse à propos de la création Mania.

Ensemble Constantinople, une musique bouleversante.
Écoutez la critique de Nicolas Fortin pour Radio-Canada à propos de l’album Metamorfosi.

The artists will also visit schools in Nova Scotia.
Lisez l’article de Darlene Shea dans Journal Pioneer à propos de la tournée de Constantinople dans les provinces atlantiques (en anglais).

2013

Avant de se lancer sur les routes de la soie et de s’imprégner des polyphonies corses plus tard en saison, Constantinople propose la quatrième édition de Carrefour de la Méditerranée.
Lisez l’article de Yves Bernard dans Le Devoir à propos de la création Passages.

Sunya, une fusion envoûtante et émouvante.
Lisez l’article de Aline Apostolska dans La Presse.

Québec Danse: danse en ville
Lisez l’article dans La Presse sur la création Sunya.

Count this concert as a brilliant conceptual coup for organizers Early Music Vancouver.
Lisez l’article de Alexander Varty dans The Georgia Straight à propos de la création Canti di a Terra (en anglais).

2011

La saison 2011-2012 de l’ensemble Constantinople se clôt sur un concert intime, «Versailles à Topkapi».
Lisez l’article de Luba Markovskaia dans Bible Urbaine.

The program, devoted to Mediterranean-flavored love songs, was as unconventional as the group’s constitution.
Lisez l’article de Allan Kozinn pour le New York Times sur la création Ay Amor!! (en anglais).

Lisez l’article de Cosmin Navadaru pour HotNews sur le travail de Constantinople pour les 350 ans de Dimitri Cantemir (en roumain).

X