Chants de la Renaissance italienne et perso-ottomane 

En compagnie du ténor italien Marco Beasley, l’une des plus grandes voix de la musique de la Renaissance, Constantinople présente sa nouvelle création Dalla Porta d’Oriente. Une soirée où des chants de la Renaissance italienne et perso-ottomane s’entremêlent dans un manuscrit ottoman du début du 17e siècle, écrit par le musicien et orientaliste d’origine polonaise Ali Ufki (Albert Bobowski). Dans cette collection musicale, l’auteur s’amuse à passer d’une langue à l’autre et d’une musique à l’autre. Il s’y trouve entre autres la musique de Monteverdi (1567-1643), le grand maître des madrigaux, ainsi que le texte La Jérusalem Délivrée de Torquato Tasso.  Les solistes virtuoses de Constantinople et leurs trois invités italiens revisitent la musique de l’époque et recréent ce pont entre les cultures d’Europe et celles d’Orient.

Galerie de photos

Vidéos

Sur scène

Top
X