Souffles

Musiciens debout sur scène

Une célébration du rapport étroit de l’homme avec la nature

Souffles, concert qui dessine un chemin musical à travers les chants et les musiques autochtones Mi’kmaq, Khöömei de Touva, d’Iran, mais surtout à travers la nature et comment elle nous habite.

Souffles est une création qui met la respiration (le souffle) au cœur de l’acte musical. La pulsation donnée par les battements du cœur et la voix humaine sous toutes ses formes, autant de phénomènes reliés au souffle, guident Constantinople et ses invité.e.s issu.e.s de peuples autochtones d’ici et d’ailleurs dans cette création inédite. À leurs côtés résonnent le ney (flûte en roseau), l’instrument le plus ancien et emblématique des Soufis, des tambours sur cadre, un sétar et un kanun fougueux ainsi qu’une contrebasse, créant un univers sonore d’où jaillit à la fois la beauté et la complexité de notre monde. Souffles est une expérience musicale pour nous rappeler notre rapport fragile à l’univers et aux éléments fondamentaux de la vie…

La rencontre entre chants diphoniques, Mi’kmaq et persans

Darlene Gijuminag, héritière d’une tradition ancestrale bien vivante et nourrie des sons de la nature, fait battre son tambour aux pulsations de ses vocalises et prières mi’kmaq. Mongun-ool Ondar, l’un des plus grands représentants du chant diphonique touva (khöömei), évoque l’âme des steppes et des peuples nomades d’Asie centrale. Enfin, les mélismes et chants de Kiya Tabassian sur les poèmes persans de Hafez s’ajoutent à leurs voix, donnant lieu à une rencontre entre trois porteurs de traditions ancestrales, qui dialoguent ensemble de leur passé, de leur présent et de leur devenir.

Sur scène

Souffles en concerts

Aucun événement

Galerie de photos

X