Musiciens

  • Kiya Tabassian Sétar et directeur artistique

    En 2001, il cofonde Constantinople avec l’idée de développer un ensemble de création musicale puisant dans l’héritage du Moyen-Âge et de la Renaissance, de l’Europe, de la Méditerranée et du Moyen-Orient. Il en assume depuis la direction artistique et a développé près d’une cinquantaine de programmes avec son ensemble qui ne cesse d’éblouir le public à travers le monde.

  • Didem Başar Kanun

    Née dans une famille imprégnée de musique, l’interprète de kanun (cithare turque) et compositrice Didem Başar débute ses études en musique au Conservatoire d’État de musique turque de l’Université technique d’Istanbul à l’âge de onze ans. Après avoir complété le programme du Conservatoire en kanun, elle poursuit sa formation dans la même institution et obtient un diplôme de premier cycle en composition.

  • Patrick Graham Percussions

    Patrick Graham est un percussionniste accompli, un improvisateur, compositeur et instructeur établi à Montréal, au Canada. Le jeu de Graham combine une vaste palette d’influences : de la percussion japonaise aux tambourins méditerranéens, en passant par les rythmes indiens et irlandais tout en maintenant une fascination constante pour les sons nouveaux et inventés.

  • Tanya LaPerrière Violon baroque, Viole d'amour

    Diplômée Maître de violon du Conservatoire Royal de Bruxelles sous la direction de Mira Glodeanu ainsi que de l’Université McGill sous la tutelle de Chantal Rémillard, Tanya LaPerrière se distingue par l’élégance et la fougue de ses interprétations. Co-violon solo d’avion orchestre baroque, elle se produit également sur les scènes canadiennes et internationales avec les réputés ensembles Caprice, Constantinople, et plus.

  • Pierre-Yves Martel Viole de gambe, contrebasse

    Né en 1979 en Ontario, Canada, Pierre-Yves Martel est membre de Constantinople depuis 2008. Établi à Montréal, Pierre-Yves mène une carrière internationale en musique improvisée et en musique ancienne. Après plusieurs années d’études et de recherche à la contrebasse, il décide d’abandonner cet instrument pour se consacrer à la viole de gambe, rarement utilisée en musique contemporaine.

X