Initié au chant diphonique par son père ainsi que par le grand maître Gennadi Tumat, Mongun-ool Ondar a remporté le concours international de chant diphonique d’Asie centrale alors qu’il n’avait que 16 ans. Il est considéré comme le chanteur le plus doué de sa génération et a participé à des tournées de concerts partout dans le monde. Outre sa maîtrise vocale exceptionnelle, Mongun-ool fabrique des instruments tels la vièle igil, la vièle byzanchi et le luth doshpuluur, pour lui comme pour ses collègues musiciens.

Top
X