Union des musiques klezmer et persane

Qu’il s’agisse de sonorités, d’ornementations ou de contours mélodiques, la musique klezmer présente d’évidentes affinités avec l’univers et la démarche fédératrice de Constantinople. Il ne manquait qu’une occasion pour plonger plus avant dans ce répertoire et se lancer dans une nouvelle création. Celle-ci s’est présentée lors d’une rencontre fort fructueuse entre les musiciens de Constantinople et les membres fondateurs de The Klezmatics, groupe emblématique du renouveau klezmer : Frank London et Lorin Sklamberg.

Ensemble, ils ont dessiné ce projet de La Rose aux 13 Pétales, qui est un rendez-vous musical entre le répertoire klezmer, résultat d’une histoire séculaire d’influences diverses, et les musiques modales du Moyen-Orient et de la Perse.

En faisant se répondre certains modes, profils rythmiques et thèmes récurrents de leurs cultures respectives, les musiciens ont élaboré ce programme axé autour de quatre thèmes : le Divin, les Plaisirs de la vie, l’Amour et la Prise de parole politique.

Ils embrassent un ensemble de sources assez large pour mener à bien ce projet : chants et musiques klezmer, chants sacrés yiddish et judéo-persans, en passant par Le Cantique des cantiques, tout en faisant place à la création contemporaine avec des œuvres composées tout spécialement pour l’occasion par Didem Basar, Frank London et Kiya Tabassian.

Galerie de photos

Vidéos

Sur scène

Top
X