Marco FerrariFlute

    À PROPOS DE Marco Ferrari

    Multi-instrumentiste spécialisé dans les musiques ethniques et anciennes, il est diplômé en clarinette avec mention du Conservatoire de Bologne. Il se consacre à l’étude des relations entre musique écrite et musique de tradition orale ; les nombreuses collaborations avec des musiciens et ensembles serbes, roumains, grecs et de tradition arabe égyptienne, libanaise et maghrébine lui ont apporté ouverture et expérience vers les cultures musicales de tradition orale. Il fonde et dirige l’ensemble Sine Nomine et Acantus pendant 10 ans. Il dirige actuellement Salon de musiques et l’ensemble CentoTrecento. Avec ces groupes et d’autres de niveau international dont Alia Musica de Milan, Cantigas de Paris, la compagnie théâtrale de Peppe et Concetta Barra, Moni Ovadia, La Pifarescha (dont il est co-fondateur) a soutenu une intense activité de concerts dans toute l’Europe, les États-Unis, l’Amérique latine. Il a enregistré plus de 70 CD (Quadrivium, Glossa, EMI, Tactus, Gimell) certains dans le secteur de la musique pop avec des artistes italiens célèbres tels que Lucio Dalla, Mia Martini et Aleandro Baldi.

    e.thys_70-lier_0

    Il a été professeur au Conservatoire de Cesena, et donne régulièrement un cours d’improvisation à la HEMGE Haute Ecole de Musique de Genève. Depuis 2012, il a tenu la Master Class d’improvisation au Conservatoire d’Adria et en 2013-14 également au Conservatoire de Pesaro. Il a suivi des cours d’été d’interprétation à la Fondation Royaumont
    près de Paris et effectue régulièrement des stages en France et au Conservatoire de Genève. De 2006 à 2009, il a dirigé la programmation musicale du Festival du Tessin auquel il a fait venir d’extraordinaires artistes bulgares et roumains avec lesquels il a collaboré : les frères Marian et Nicolae Serban, Aleksei et Zaharina Asenov. A cette période il participe à la création de 4 CD d’Angelo Branduardi avec le groupe qu’il dirige : Futuro Antico. En 2010, avec la
    participation du célèbre flûtiste bolonais Giorgio Zagnoni, il a joué le concert « Intolérance » sur la musique des migrants européens avec un grand succès au Théâtre Manzoni de Bologne, avec ses arrangements de pièces classiques de musique gitane du XIXe siècle, œuvre publiée en septembre 2018, sous la forme de Suites pour quatuor à cordes, pour la maison d’édition Ut Orpheus.

    Ses créations avec Constantinople

    Fahmi et Rami Alqhai avec Johanna Rose
    X