Śūnya

...Où s'unissent danse contemporaine, musiques d'inspiration persanes et la vidéo interactive en temps réel

 » À la fois extrêmement poétique, inspiré et inspirant, hypnotique et émouvant. Une pièce sublime, une invitation à un voyage subtil aussi sensuel que spirituel, … d’une beauté émouvante. «  – Aline Apostolska, La Presse

 » Une ambiance envoutante. Un spectacle fabuleux et particulièrement beau… «  Marie-Christine Trottier, Bouillant de culture, Radio Canada

« …Sunya is a unique and highly successful collaboration… »
Nancy Berman, Bachtrack

 » C’est la pièce la plus réussie de Roger Sinha… »
 » La collaboration artistique avec Constantinople fonctionne à merveille… »
Frédérique Doyon, Le Devoir

 » Cette création surprend et émeut par la profondeur de la démarche et la grande sensibilité qui s’en dégage. Sunya constitue sans contredit une œuvre forte, qui interpelle véritablement. » – Laure Ghelfi, PatWhite

Tout son résulte d’un geste, mais dans l’abyme du silence, le mouvement pourrait-il éclore ? Toute expression s’élabore à partir d’une mémoire, mais lorsqu’elle est plurielle, quelle est sa résonance ? Et que se passe-t-il lorsque deux créateurs, l’un chorégraphe, l’autre compositeur, chacun à la croisée des cultures, entrent en connivence ? à partir de rien, à partir de tout ce qui les constitue ?

Sunya (en sanscrit, «zéro» et «chiffre») désigne ce paradoxe fondateur de l’être, du langage, du mouvement… Mouvement de l’exil, mouvement de l’art – métissages.

Quatre danseurs, trois musiciens et un vidéaste expérimentent au présent, tour à tour guidés par le chorégraphe indo-arménien Roger Sinha et par le découvreur aux racines iraniennes Kiya Tabassian, ivres de dialogue.

De l’universelle quête identitaire à l’épopée collective, un geste de création comme l’écho onirique d’un monde réconcilié.

Photos

 

Vidéos