Née en 1977 à Ankara (Turquie), l’instrumentiste et compositrice Neva Özgen a commencé sa formation musicale à la flûte, puis à la clarinette au Conservatoire d’état de musique turque de l’Université Technique d’Istanbul (ITU). Elle a ensuite choisi d’étudier le kemençe auprès d’Alaeddin Yavasca et s’est plongée dans les répertoires de Tanburi Cemil Bey, Münir Nurettin Selçuk et Bekir Sidki Sezgin. 

Neva a accompagné son père Ihsan Özgen, important musicien et compositeur, lors de performances de musique classique turque en Europe, aux États-Unis et en Turquie. Elle a participé à deux albums avec l’ensemble Anatolia Ensemble (Aegean and Balkan Dances et Masterworks of Itri and Meragi) et a lancé son premier album personnel, Legacy, en 2001. Elle figure également sur le disque Women Composers and Performers of Turkish Classical Music. 

Cette musicienne a joué avec des orchestres en Angleterre, le Butch Morris’ group à New York, Hugh Marsh, Ben Grossman, Brenna MacCrimmon, le Tribal Trio à Montréal, Atlas Ensemble, Nederlands Blazers Ensemble, Nv/Elect.Voices, Istanbul Authentic Turkish Music Ensemble, Shujaat Hussain Khan, Peter Murphy, Mich Geber, Kudsi Erguner, Frangiz Ali-Zade, Javanshir Guliev, Theo Loevendi, et Karman Ince, pour ne nommer que ceux-là. Elle a collaboré plusieurs fois avec Constantinople.

 

Top
X